Sustainable Technology for Africa
OVO a lancé « Sustainable Technology for Africa » (SusTech4Africa) afin de soutenir et de promouvoir l’entrepreneuriat durable en Afrique, avec le concours de solides organisations telles que le VITO (Vlaams Instituut voor Technologisch Onderzoek), la haute école Thomas More et « The African Diaspora Projects Initiative ».

SusTech4Africa aide des start-up et des scale-up africaines ainsi que des entrepreneurs aux racines africaines à optimiser leurs modèles économiques et à les rendre plus durables en s’appuyant sur une collaboration intergénérationnelle et interculturelle.

Les petites entreprises à forte dimension sociale qui souhaitent se lancer ou s’agrandir sont invitées à présenter leur projet. Le financement est plafonné à 50 000 euros. L’entreprise doit aussi avoir le potentiel d’atteindre le seuil de rentabilité dans les trois ans.
L’entreprise doit défendre une idée innovante qui, soit utilise une technologie durable permettant de préserver les richesses naturelles, de favoriser le réemploi et le recyclage, de réduire la pollution..., soit facilite la transition vers une société ou une économie plus durables, par exemple en donnant accès aux soins de santé et à l’enseignement pour tous. Le fil conducteur est toujours la technologie.

Au terme d’une sélection rigoureuse, une dizaine d’entrepreneurs sont invités à participer à un « bootcamp » de plusieurs jours consacré à l'optimisation du modèle économique, à la planification financière ainsi qu’aux techniques de présentation et de vente. Ils sont encadrés par des spécialistes du VITO, des bénévoles d’OVO, des entreprises belges et des étudiants de la Haute école Thomas More et d'une université locale.
 
Un jury externe évalue les entreprises participantes lors du « pitch event » final de SusTech4Africa selon des critères de durabilité économique, sociale et écologique. Les trois gagnants reçoivent un capital d’investissement sous la forme d'un prêt social sur mesure et bénéficient d'un nouvel accompagnement poussé pour lancer ou développer leur activité.

« L’enthousiasme, la créativité et l’énergie positive qui se dégagent d'une session ‘SusTech4Africa’ démontrent la force de la collaboration entre les entrepreneurs belges et africains », commente Björn Macauter, general manager d’OVO.
Par le biais de SusTech4Africa, OVO sélectionne des projets B2B propices à une collaboration à long terme. Trois éditions ont été organisées en 2019 : en Belgique pour la diaspora africaine ainsi qu’en Ouganda pour les scale-up et au Rwanda pour les start-up locales. 

Visionnez le reportage vidéo de SusTech4Africa Ouganda 2018