DR Congo - Soutenir les femmes entrepreneurs grâce au microfinancement

De petites sommes qui peuvent faire un monde de différence dans la lutte contre la pauvreté
Déjà récolté € 44.000
Budget visé € 44.000
Vous pouvez faire un don en ligne via le fonds d'accélération OVO (avec une attestation fiscale à partir de 40 euros). 
Origine
SusTech4Africa Diaspora België 2018
Location
Ngaliema, Kinshasa, DR Congo
Thème
Financement
Durée du projet
2018 - 2020
Code projet
F5
De petits montants pour un monde de différence dans la lutte contre la pauvreté

LE PROJET :

Bijou Tshiunza (originaire de Kinshasa) a l’ambition de créer une société de microfinancement à Kinshasa.
En plus de ses trois ans d’expérience dans une société d’épargne et de crédit en RDC et sept ans dans l’accompagnement de startup en Belgique, auprès de la banque BNP Paribas, elle a suivi une formation de management en microfinancement à Nantes, en France. Avec l’encadrement d'un consultant local externe en microfinancement, Bijou Tshiunza a tous les atouts en main pour réaliser ce projet à fort impact sociétal.
 

L’OBJECTIF :

Accorder de petits crédits à court terme (l’équivalent de 50 à 200 $) à des femmes entrepreneurs pour la vente sur les marchés de produits alimentaires achetés à la ferme. A un stade ultérieur, le projet visera également d'autres groupes cibles (p.ex. les couturières).
 

L’IMPACT SOCIÉTAL :

Une initiative de ce type permet à des centaines de femmes entrepreneurs, préalablement sélectionnées pour leur fiabilité, de développer leur activité.
L’obtention de ce microcrédit, mais aussi l’encadrement à travers un trajet de formation et l’accompagnement du management augmentent les chances de succès et de valorisation au sein de la communauté villageoise.
L’entreprise cible la commune de Ngaliema, où il n’existe encore aucune structure de microfinancement.
Ngaliema, la deuxième commune de Kinshasa par la taille, compte plus de 750 000 habitants ainsi que de nombreux marchés et centres commerciaux.
 

QUE DEMANDE L'ENTREPRENEUR LOCAL PAR L’INTERMÉDIAIRE D’ENTRENEURS POUR ENTREPRENEURS ?
 

Sur la base d'un capital de départ de 70 000 $, dont 50 000 $ destinés aux crédits et 20 000 $ de capitaux propres destiné aux frais de constitution, d’investissements et fonds de roulement de départ, EPE propose un prêt de 44 000 euros (= +- 50 000 $) à l’asbl belge pour l’octroi de microcrédits au Congo Kinshasa, remboursable en 7 ans à un taux d’intérêt de 7 % avec remboursement annuel d’un cinquième du capital à partir de la troisième année.
La S.a.r.l. congolaise fonctionne comme organisme de microcrédit et après approbation de la Banque Central du Congo qui est prévue encore en 2021 comme une coopérative d’épargne. Le total des capitaux propres sont par conséquent augmenté jusque 50.000$ (donc + 30.000$). L’asbl fonctionne dès le début comme organisme de microcrédit.
 

Mots-clés :

  • Microfinancement
  • Soutien des femmes entrepreneurs
  • Encadrement professionnel
  • Accompagnement durable
  • Lutte contre la pauvreté