Akaboxi assure l'inclusion financière des communautés agricoles ougandaises

L’entreprise ougandaise Akaboxi Limited Company a été fondée le 6 août 2018. Le siège se trouve à Kampala, et la société compte des établissements dans les districts de Sheema et de Kiryandongo. Akaboxi souhaite favoriser l’inclusion financière de communautés agricoles locales par la voie numérique. Elle entend également apporter une assistance en management aux organisations comptant chacune une trentaine de familles d’agriculteurs qui mettent de l’argent de côté. 95 % des participants sont des femmes et 65 % sont des jeunes. Akoboxi signifie littéralement « coffre-fort ». Les fondateurs, le CEO Joshua Businge Muleesi et la directrice financière Sarah Athuaire Bariagyia ont réalisé un apport personnel de 50 millions de shillings ougandais, soit 12 000 euros. Akaboxi compte 5 collaborateurs fixes et deux coordinateurs pour soutenir l’organisation. Elle a remporté en 2018 le « Sustainable Technology for Africa Award » à Kampala. 
 
Déjà récolté € 21.000
Budget visé € 42.000
Location
Oeganda
Durée du projet
2019 - 2023

Le projet d’affaires


Akaboxi entend aider les organisations agricoles locales, réunies au sein d’un groupe d’épargne, à augmenter la production, et donc à terme également le volume d’épargne. Ce soutien se base sur cinq piliers : 
  • la fourniture de semences et de plants de qualité au début de la saison des semis ;
  • un accès plus vaste et plus facile au marché du crédit ;
  • un système numérique simple et pratique pour le suivi de l’épargne individuelle ;
  • l’accompagnement de la vente des produits agricoles et la formation aux bonnes pratiques ; 
  • la création d’emploi, en particulier pour les jeunes et les femmes.
 
Un premier projet pilote a été mis sur pied il y a 5 ans. Le lancement effectif a eu lieu en octobre 2017. Aujourd’hui, le projet englobe 21 organisations agricoles, soit au total 555 familles d’agriculteurs. Akaboxi espère atteindre 120 organisations dans les 2 ans. Financièrement parlant, les revenus d’Akaboxi se basent principalement sur la marge dégagée lors de la livraison des plants et semis au début de la saison et sur la contribution reçue pour le soutien à la vente de la récolte à la fin de la saison. À la fin de cette année, la société devrait parvenir à l’équilibre.

www.akaboxi.com

photo Elvis Ssemgowerere 

Pourquoi OVO croit à ce projet ?


Akaboxi contribue à la création d’emplois directs. Aujourd’hui, Joshua, Sarah et leur équipe s’efforcent déjà d’améliorer le quotidien de plus de 500 familles d’agriculteurs, un chiffre qui pourrait atteindre 3 000 d’ici 2 ans. Vu l’enthousiasme des organisations affiliées, l’objectif de 100 organisations supplémentaires dans les 2 ans est réalisable. Akaboxi souhaite en outre instaurer des projets analogues dans des camps de réfugiés, ce qui permettrait à de nombreuses familles de gagner en autonomie. Ce projet est soutenu par le Resilience Innovation Lab, en partenariat avec Save the Children. 
 

Investissement demandé

Les fonds propres d’Akaboxi ont été entièrement utilisés pour couvrir les frais (et pertes) de démarrage nécessaires. L’allocation récente de subventions issues de fonds internationaux a permis de constituer un nouveau capital d’entreprise. L’intégration d’un nouveau groupe coûte 420 € en matériel numérique et en accompagnement. Pour lancer 100 groupes dans les 2 années à venir, 42 000 euros d’investissement répartis sur 2 ans sont donc nécessaires. 

Statement

Akaboxi est un solide projet mené par deux personnes particulièrement professionnelles qui préparent ce projet depuis de nombreuses années avec beaucoup d’idéalisme.