MNB est le premier projet financé par l'OVO Acceleration Fund
Zilipa Nyirabyago fournit un revenu supplémentaire durable aux producteurs de café au Rwanda (photo Peter Mockers) 
MNB est le premier projet financé par l'OVO Acceleration Fund
Moulin du Nil Blanc Ltd' (MNB) du Rwanda est le premier projet financé par le Fonds d'accélération OVO. MNB reçoit un prêt de 12.000 euros. "C'est une étape très importante pour le Fonds d'accélération OVO ", déclare le directeur général Björn Macauter, qui souligne que plusieurs starters africains seront éligibles à un financement. 

La société 'Moulin du Nil Blanc Ltd' (MNB) a été fondée au Rwanda par Zilipa Nyirabyago. MNB cultive et vend des semences de champignons et du substrat aux producteurs de café locaux afin qu'ils puissent compter sur un revenu tout au long de l'année et créer ainsi leur indépendance financière. Zilipa Nyirabyago vit en Belgique depuis 2002. Elle a travaillé au Rwanda et en Côte d'Ivoire pour des multinationales (Coca Cola et Heineken) et possède une grande expérience technique et politique. En 2018, MNB a remporté le prix Technologies durables pour l'Afrique en Belgique.  

Le projet d'entreprise

 
Le café est un produit agricole important qui est cultivé par les agriculteurs locaux sur de petites superficies. Il n'y a qu'une seule récolte par an (de mars à fin avril), de sorte que les producteurs dépendent fortement du rendement et des prix du café. Pour joindre les deux bouts financièrement pendant une année complète, ils doivent être en mesure de générer un revenu supplémentaire. Cela peut se faire par la culture et la vente de champignons, dont la croissance ne dépend pas des conditions climatiques.  
 
Le modèle d'entreprise repose sur trois piliers :
 
La production de semences de champignons de qualité 

Les caféiculteurs reçoivent une aide financière d'une caisse d'épargne locale (IFEZE), qui leur accorde des microcrédits pour l'achat de la graine de champignon et du substrat de la pulpe de café et autres déchets naturels de maïs ou autres légumes. 

La création d'une entreprise coopérative locale, dans laquelle MNB devient actionnaire avec les agents locaux et les agriculteurs locaux. Cette société agit comme point focal pour la formation des agriculteurs et pour la vente de la production à un juste prix.

La MNB veut impliquer 400 à 500 agriculteurs dans ce projet d'ici 3 ans et leur offrir la possibilité de gagner un revenu suffisant pour faire vivre leur famille et élever leurs enfants. Par la suite, ces agriculteurs auront également la possibilité de vendre des récoltes à plus forte valeur ajoutée. 

 
Pourquoi OVO croit en ce projet

 
Un petit investissement est nécessaire pour que les agriculteurs puissent cultiver des champignons. Pour l'achat de semences et de substrats, ils peuvent compter sur le microfinancement. Les producteurs sont également aidés dans la vente de la récolte afin qu'ils obtiennent un prix équitable. Les champignons sont également très nutritifs. MNB assure un revenu stable à la communauté agricole locale. 
 
 
Investissement demandé

 Pour permettre le démarrage de l'entreprise, Zilipa Nyirabyago contribuera à hauteur de 5.000 euros. Elle demande un prêt de 30.000 euros, dont 18.000 euros ont déjà été promis par trois consultants OVO. OVO Acceleration a maintenant financé les 12.000 euros restants pour NMB.   
 

Déclaration

 
MNB est un projet solide avec une base durable qui fournit un revenu supplémentaire stable pour les communautés agricoles locales. 

Vous pouvez faire un don en ligne via l'OVO Acceleration Fund (avec attestation fiscale à partir de 40 euros).