Faites un don
Vous voulez aider les entrepreneurs africains ? Faites un don à l’OVO Acceleration Fund. Pour tout versement à partir de 40 euros, vous recevrez une attestation fiscale de la Fondation Roi Baudouin.
 

Comment fonctionne l’OVO Acceleration Fund ?


L’OVO Acceleration Fund se compose de dons de particuliers, d’entreprises et d'autres organisations. Cet argent est utilisé pour soutenir financièrement l’entrepreneuriat social et durable en Afrique par le biais de prêts à faible taux. OVO (Entrepreneurs pour Entrepreneurs) apporte également son expertise à ces projets. À la date d’échéance des emprunts, les sommes prêtées retournent dans le Fonds, ce qui permet de financer de nouveaux projets. Chaque somme versée dans le Fonds est par conséquent utile pour de nombreux projets. Le Fonds a pour vocation d’aider financièrement les entrepreneurs africains qui n’ont pas, ou difficilement, accès aux marchés financiers.


Qui a créé l’OVO Acceleration Fund ?


Le créateur de l’OVO Acceleration Fund est l’asbl Entrepreneurs pour Entrepreneurs (OVO en abrégé).



Quel est le rôle de la Fondation Roi Baudouin ?


Pour l’OVO Acceleration Fund, OVO travaille en étroite collaboration avec la Fondation Roi Baudouin (FRB). Celle-ci est responsable de la gestion du Fonds. Elle se charge de recueillir les dons, de remettre les attestations fiscales, de rédiger les contrats et de verser l’argent aux emprunteurs. Elle fait aussi le suivi des remboursements et des intérêts. La FRB veille par ailleurs à ce que les projets cadrent avec la mission et la vision de l’OVO Acceleration Fund.


Quels sont les projets privilégiés par l’OVO Acceleration Fund ?


Le Fonds se concentre sur les entreprises ayant une approche économique durable et un impact social significatif pour l’emploi en Afrique.
 

Quelles sont les entreprises retenues ?


Il s'agit aussi bien de start-up que de scale-up et de micro-entreprises.

Quels sont les critères à respecter ?

  • L’entreprise est économiquement durable en max. 5 ans
  • L’activité économique est implantée en Afrique.
  • Il existe un (début de) business plan.
  • Le démarrage ou le développement de l’entreprise nécessite un financement de 5 000 à 50 000 euros.
  • L’entreprise génère un impact sociétal par la création d’emplois, la fourniture de services ou de produits de nécessité à la catégorie sociale inférieure, etc.
  • Il n’y a aucun impact écologique négatif mais au contraire un effet positif ou réparateur sur l’environnement.


Tout le monde peut-il présenter un projet ?


La sélection des projets s’effectue dans le cadre du concours annuel « Sustainable Technology for Africa » organisé par OVO en Belgique et dans plusieurs pays cibles d’Afrique.
 

Quels sont les critères de sélection financiers ? 


L’OVO Acceleration Fund intervient uniquement si la moitié de l’investissement initial est couvert par l’entreprise et que le business plan a été jugé réalisable par le « team investissements » d’OVO. 
 

Quels sont les pays ciblés par l’OVO Acceleration Fund ?


Le Fonds se concentre surtout sur l’Ouganda, le Rwanda et la Tanzanie. Mais ce critère géographique n’intervient pas pour les projets portés par des membres de la diaspora africaine en Belgique. Tous les pays d’Afrique entrent en ligne de compte dans ce cas, à condition que l’initiateur du projet puisse assurer un solide suivi. C’est un élément essentiel pour la sélection des projets. 
 

Les entrepreneurs belges peuvent-ils aussi bénéficier d'un financement ? 


Nous n’investissons que dans les entreprises qui possèdent une adresse officielle en Afrique.


De quelle forme de financement s’agit-il ?


Il s'agit d'un prêt social, généralement remboursable en 3 à 5 ans, avec un intérêt couvrant les risques de change et liés au projet. Des experts d’OVO aident l’entrepreneur à développer et réaliser son projet.  


L’OVO Acceleration Fund se limite-t-il aux apports financiers?


OVO veille aussi au transfert de connaissances et aux ajustements éventuels du business plan.


Qui assure le coaching et le suivi des projets ?


Les projets sont suivis par OVO.
 

Reçoit-on des informations sur l’état d'avancement du projet ?


Des informations actualisées sont publiées deux fois par an sur chaque projet.


Que se passe-t-il si un projet échoue ?


L’OVO Acceleration Fund constitue des réserves à partir des intérêts perçus sur les prêts en cours afin de couvrir les sommes versées à travers les dons. Elles serviront à compenser les pertes éventuelles.
 

Sur quelle période s’étale l’investissement ?


L’investissement par projet ne dépasse pas une durée de 5 ans.
 

Comment peut-on faire un don pour l’OVO Acceleration Fund ?


On peut contribuer au Fonds en versant une somme sur le compte BE10 0000 0000 0404 et en ajoutant la communication structurée ***018/0530/00002***.


Les contributions de particuliers sont-elles acceptées ?


Les particuliers peuvent contribuer à l’OVO Acceleration Fund au même titre que les entreprises. 


Qu’offre l’OVO Acceleration Fund en retour à l’investisseur ?


L’OVO Acceleration Fund informe régulièrement chaque donateur sur l’état d'avancement du projet de son choix. Tout don à partir de 40 euros donne également droit à une attestation fiscale de la Fondation Roi Baudouin.
 


Le financement des projets est-il plafonné ?


Comme le Fonds veut répartir les risques, le montant investi par projet est plafonné à 25 000 euros.


Que devient le montant investi une fois que le financement est remboursé ?


Lorsque le financement est remboursé, la somme est réinvestie dans un nouveau projet. Les moyens financiers restent donc disponibles en permanence et peuvent de nouveau servir au financement d’autres entrepreneurs africains.
 

Qui gère le compte de l’OVO Acceleration Fund ?


Le compte de l’OVO Acceleration Fund est géré par la Fondation Roi Baudouin. Tous les dons sont versés sur son compte.

Peut-on obtenir une attestation fiscale ?


La Fondation Roi Baudouin remet une attestation fiscale pour tout don à partir de 40 euros. 
 

À combien s’élèvent les frais administratifs d’OVO ?


Pour chaque don, OVO comptabilise un montant unique équivalent à 5 % du montant versé. Cette somme couvre tous les frais (y compris les frais administratifs de la Fondation Roi Baudouin).