Un partenaire à l’honneur : Materialise œuvre pour la sécurité des transports en commun au Bénin

Cela fait déjà plusieurs années que la société flamande Materialise, pionnière dans le domaine de l’impression 3D, investit dans des projets durables dans le Sud. Grâce à l’un d’eux, African Drive, le CEO Fried Vancraen et ses collègues permettent aux Béninois d’utiliser des transports en commun sûrs et ponctuels. Le projet fonctionne comme sur des roulettes, notamment grâce à l’intervention d’Entrepreneurs pour Entrepreneurs.
 
« Nous recherchons les situations extrêmes », explique Fried. « Gérer la crise médicale à Tchernobyl, aider les civils pendant la guerre du Golfe, ... Ce que nous préférons, c’est mettre notre savoir-faire technique à profit pour créer un maximum de plus-value pour ceux qui en ont besoin. L’Afrique, avec ses nombreux défis, constituait une étape suivante logique dans cette optique. »
 

Force contraignante

 
Fried est entré en contact avec l’ONG de Louvain Huby & Vinciane par l’intermédiaire d’Entrepreneurs pour Entrepreneurs. « Cette rencontre a été déterminante pour nous positionner sur le marché africain. En jetant un pont entre des entreprises belges et africaines, Entrepreneurs pour Entrepreneurs réunit des âmes qui partagent les mêmes idées », explique Fried.
 
« Avec Huby & Vinciane, nous offrons chaque année à 3 Béninois l’opportunité de suivre une formation universitaire. Pour sélectionner les bénéficiaires, nous intégrons huit candidats dans plusieurs études de faisabilité en médecine, agriculture et économie. Ce faisant, nous pouvons évaluer leurs points forts et prendre une décision. »
 
Bien souvent, ces études débouchent sur des projets de qualité. « Nous cherchons alors de nouveaux partenaires motivés qui lanceront l’initiative avec nous. African Drive illustre parfaitement ce type de projet, où la force contraignante et le vaste réseau d’Entrepreneurs pour Entrepreneurs ont été déterminants. »
 

Baobab Express

 
Fried poursuit : « Avec le piteux état des routes, la qualité douteuse des carburants et la formation limitée des techniciens locaux, circuler au Bénin est une périlleuse aventure. Nous voulions résoudre ce problème en proposant un transport en bus de qualité, tout en stimulant l’économie locale. African Drive et son pendant béninois Baobab Express avaient vu le jour. »
 
Une équipe belge se rend régulièrement au Bénin pour aider les entrepreneurs sur place dans le domaine de la conduite, de la gestion, de la comptabilité et du marketing. « Entrepreneurs pour Entrepreneurs nous aide à trouver des coachs motivés et expérimentés qui mènent à bien le projet sur place ou à distance, grâce à Facebook, Youtube et Skype. »
« Avec African Drive, nous nous attaquons aux problèmes de mobilité du Bénin tout en encourageant l’entrepreneuriat local », explique Fried Vancraen, CEO de Materialise.
 
Le directeur de Baobab Express au Bénin est un entrepreneur indépendant et les chauffeurs peuvent exploiter un ou plusieurs bus via un modèle de franchise. « Ce faisant, nous stimulons l’entrepreneuriat en Afrique et réduisons la dépendance des Béninois face aux dons. C’est ça, l’entrepreneuriat durable. »
 

Financement créatif

 
Le service de bus est un coup dans le mille : en moyenne, les bus sont remplis à 85 % et le chiffre d’affaires dépasse toutes les attentes. Cependant, accroître le nombre de véhicules et leur taille n’est pas simple. « Les investisseurs belges ne sont pas toujours enthousiastes à l’idée d’intégrer un projet africain », affirme Fried. « Ils estiment que les risques sont trop importants. C’est regrettable, car c’est justement là que nous pouvons créer une énorme plus-value sociale avec de petits investissements. »
 
« Entrepreneurs pour Entrepreneurs a alors proposé une solution intelligente : le crowdfunding. L’équipe nous a aidé à constituer des dossiers, à construire un site Web et à récolter suffisamment d’argent pour étendre notre parc automobile. Elle a également concrétisé notre belle proposition de valeur : avec nos imprimantes 3D, nous n’avons certes pas beaucoup d’impact en Afrique, mais en partageant notre savoir-faire en matière de modèles d’affaires, de gestion des actifs techniques et de direction, nous faisons un monde de différence grâce à des efforts minimes. Une idée simple, mais fructueuse. »
 
Et l’histoire ne s’arrête pas à Baobab Express, puisque Fried et son équipe aimeraient doubler le parc de véhicules durant cette année. « Outre la poursuite du projet de bus, nous continuons à explorer de nouvelles pistes avec Huby & Vinciane. Pour les projets ayant un potentiel de croissance, nous n’hésitons pas à nous adresser à nouveau à Entrepreneurs pour Entrepreneurs, afin qu’ils nous trouvent le partenaire idéal. Pour le moment, nous pensons par exemple à lancer une plantation de bananiers. Pourquoi pas ? »
 
Louise Haspeslagh, Com&Co
 
Vous pouvez obtenir de plus amples détails sur notre action et prendre un rendez-vous sans engagement avec un consultant bénévole d’Entrepreneurs pour Entrepreneurs en envoyant un e-mail à anne-lise@ondernemersvoorondernemers.be ou en appelant le 016 32 10 72.