Le secteur alimentaire belge stimule également l'agriculture africaine pendant le COVID-19

Les projets suivants ont été soutenus par les membres de Fevia en 2020 :

Production et transformation rentables du fonio (Lotus Bakeries)

Le fonio est considéré comme un soi-disant super aliment. Il est sain, ressemble au couscous et a un goût de noisette comme le quinoa. Cette céréale, vieille de plusieurs siècles, est cultivée en Afrique. En raison du changement climatique et du processus à forte intensité de main-d'œuvre, la production de fonio est en train de disparaître. Ce projet dans le nord du Bénin vise à rendre à nouveau la culture rentable et populaire afin que les agriculteurs puissent augmenter leurs revenus et se diversifier.

Le projet a été achevé en 2020, avec une augmentation de la marge bénéficiaire supérieure aux prévisions en raison de la pandémie de COVID-19. C'est précisément en raison de la liberté de mouvement limitée que l'on consommait davantage de fonio. Les producteurs ont réussi à créer une source de revenus supplémentaire grâce à la production et à la transformation du fonio. En outre, de nouvelles technologies ont été introduites pour faciliter la transformation de cette céréale et une grande attention a été accordée à la promotion et à la commercialisation de ce super aliment aux niveaux local et national.

Développement agricole participatif en RD Congo

En soutenant des micro-projets d'économie locale, Congodorpen veut établir une économie locale dans les zones rurales de la RD Congo. Cela permet non seulement d'augmenter les revenus des ménages, mais aussi d'améliorer la qualité des services de santé et d'éducation de base et grâce aux organisations de la société civile établir également une meilleure gouvernance locale.

En 2020, le programme a soutenu un total de 518 microprojets et initiatives, tant dans le secteur agricole que non agricole. En outre, Congodorpen réunit des représentants d'autres acteurs nationaux et internationaux de la coopération au développement pour apprendre les uns des autres et créer des synergies.

Une culture du café plus productive et un meilleur revenu pour les caféiculteurs de la RD Congo (Miko Coffee Services)

Avec ce projet, Congodorpen veut donner un nouveau souffle à la culture du café en RD Congo. Le secteur du café s'est effondré à cause des guerres et de l'épidémie de trachéomycose. Outre la plantation de nouveaux plants de café sur les plantations touchées, les anciennes plantations qui ont survécu à l'épidémie ont été rénovées. Plus de 800 caféiculteurs ont reçu une formation et des conseils pour créer une pépinière, planter et entretenir les plants de café. Une grande attention a été accordée à une organisation optimale pour une production la plus rentable possible.

Plus tôt que prévu et grâce notamment aux conditions climatiques, les plantations ont déjà produit leurs premières récoltes fin 2020.

Soutenez nos projets, maintenant plus que jamais

La pandémie de coronavirus a fait des ravages. Dans notre pays, mais certainement dans les pays en développement. Les conséquences se feront sentir pendant longtemps et les progrès réalisés risquent de s'arrêter, voire d'être inversés. C'est pourquoi votre soutien et votre coopération sont plus importants que jamais. Parmi nos projets d’ONG, vous trouverez forcément un projet qui vous plaira.