Financement créatif pour des entreprises innovantes au Bénin

13 avril 2022 - L'Agence belge de développement (ENABEL) et l’association  Entrepreneurs pour Entrepreneurs (OVO) s'associent pour financer cinq entreprises innovantes béninoises. Compte tenu du stade de développement des innovations, elles ont opté pour un mélange créatif de subsides et de prêts sociaux. 

L'agriculture est un secteur clé pour le développement socio-économique du Bénin. Le secteur emploie 70 % de la population active et constitue la principale source d'emploi, de revenus et d'approvisionnement alimentaire du pays. Le faible niveau d'investissement financier et technologique, entre autres, est un facteur majeur qui contribue au fait que l'agriculture béninoise reste dans une situation de subsistance au lieu de se développer en une agriculture entrepreneuriale. 

Dans le but d'améliorer les performances de l'agriculture béninoise, Enabel a lancé il y a quelques années le programme DEFIA pour développer l'entreprenariat dans le secteur de l'ananas. Les actions de ce programme sont  principalement axées sur le renforcement des capacités et le financement des investissements productifs. 
Dans le cadre de ce programme, Enabel souhaite valoriser les déchets d’ananas  produits pendant la culture et après le traitement en les commercialisant. Dans le cadre d'une compétition entrepreneuriale (Inno-Valorana), 5 projets ont été sélectionnés qui utilisent les flux de déchets de la production d'ananas comme matières premières. Ce sont les suivants :

  • Production de champignons à base de déchets de transformation d'ananas par GEANT & CO ;
  • Fabrication d'un engrais organique à base de résidus d'ananas par BIO LIFE ;
  • Production de poudre d'ananas à base de la pulpe et du cœur séché de l'ananas par GABS BENIN ;
  • Fabrication d'aliments pour animaux à base de résidus de transformation d'ananas par MOUSSCAL ;
  • Développement de nouvelles machines et de nouveaux matériaux agricoles pour faciliter la valorisation des flux de déchets par NOTIC.

Pour soutenir ces projets, Enabel coopère avec différents partenaires (entreprises et ONG) dont OVO. Au cours des six derniers mois, OVO a aidé ces entreprises à devenir plus durables grâce à un coaching et à un échange de  connaissances, de sorte qu'elles sont désormais prêtes à investir davantage dans la croissance de ces activités très  innovantes. 

En termes de financement, OVO et Enabel ont élaboré une solution spécifique et créative. Même si les entreprises sont actives depuis un certain temps, il y a encore beaucoup d'incertitudes quant au potentiel du marché ou à la stratégie de ces nouvelles activités, de sorte que le remboursement d'un éventuel prêt ne va pas de soi. 
Par conséquent, le financement se fera en deux phases. Chaque entreprise recevra par l'intermédiaire d'Enabel - après approbation du plan financier par OVO - une subvention d'environ 38 000 € pour atteindre la première phase d'innovation. Pour sa part, OVO émettra une lettre d'intention pour un financement supplémentaire en fonction de la croissance avérée du chiffre d'affaires et des besoins d'investissement supplémentaires. OVO propose des prêts abordables allant jusqu'à 50 000 € avec un délai de remboursement pouvant aller jusqu'à cinq ans.

En optant pour un financement mixte, OVO et Enabel peuvent offrir aux entreprises un soutien qui tient compte du niveau de maturité des innovations et ainsi maximiser les chances de succès. Un partenariat qui a le goût de plus...