En partageant ses connaissances, Renotec veut donner un coup de pouce aux initiatives locales

Le 22 mars a eu lieu la Journée mondiale de l'eau, qui attire l'attention sur le problème mondial de l'eau. Et c’ est bien nécessaire: 1 personne sur 10 n'a pas accès à l'eau potable. L'ONG belge Join For Water se concentre entièrement sur les solutions durables pour l'eau potable, l'assainissement et l'agriculture - et implique des entreprises belges telles que Renotec dans le processus.

En février 2020, deux employés de Renotec ont effectué un voyage d'immersion en Ouganda. Ils ont visité plusieurs projets de Join For Water et de ses partenaires locaux. "Ils ont appris quels étaient les besoins locaux et qui étaient les partenaires potentiels. Car c'est notre prochaine étape : nous souhaitons partager nos connaissances avec des initiatives locales et donner ainsi des opportunités aux communautés", déclare Gerlinde Lauwers (CFO - Director Service Units).

Depuis plus de dix ans, Renotec est un partenaire structurel d’Entrepreneurs pour Entrepreneurs (OVO). En tant que leader dans la technologie des canalisations pour les égouts et les puits d'eau, les activités de Join For Water sont particulièrement proches du cœur de Renotec. En février 2020, juste avant que la terrible pandémie de corona n'éclate dans toute sa force, deux employés de Renotec se sont rendus en Ouganda pour se familiariser avec les projets de Join For Water.


De l'étude préliminaire à la réalisation


"Soutenir financièrement Join For Water par le biais d'OVO est et reste important pour nous", déclare Gerlinde Lauwers, "mais chez Renotec, nous voulons faire plus. Nous voulons vraiment faire participer les gens aux projets, de différentes manières. C'est pourquoi deux de nos collaborateurs, Gilles Neerinckx et Jens Nuyens, ont effectué un voyage d'immersion. Ils ont visité les projets de Join For Water en Ouganda".

"Les projets que nous avons visités se déroulaient en différentes phases. Alors que les études préliminaires d'un projet étaient encore en cours, un autre battait son plein et encore un autre projet a été achevé. Cela nous a donné un bon aperçu de la façon dont Join For Water et ses partenaires locaux travaillent", dit Gilles Neerinckx.


Métamorphose d'un village de pêcheurs


"Nous avons notamment visité un village de pêcheurs sur le lac George", raconte Jens Nuyens. "Autrefois, tout se passait vraiment ici, au bord de l'eau. Les pêcheurs attrapaient leurs poissons et jetaient les déchets dans le lac, qui était utilisé par tout le village comme toilettes, les villageois s'y lavaient, le bétail y buvait, ... Vous pouvez imaginer à quel point c'était hygiénique.

Aujourd'hui, le village est complètement différent. "Il y a maintenant un débarcadère où le poisson est nettoyé, les déchets ne sont plus jetés dans le lac. Il y a également des toilettes dans le village et l'abreuvoir pour les animaux se trouve à quelques centaines de mètres du lac. Une pompe solaire pompe l'eau jusqu'au lieu de consommation. La banque est devenue un lieu de rencontre sociale. Ce sont toutes de petites mesures, mais elles ont un impact important sur les personnes, les animaux et l'environnement", décrit Jens.
 

"Les petites mesures ont un grand impact sur les personnes, les animaux et l'environnement."

Un engagement fort de l'entreprise et des employés

Quel était donc le but de ce voyage d’immersion? "À terme, nous aimerions partager nos connaissances et nos applications avec la population locale. Nous voulons donner des opportunités aux communautés, les  aider à construire des projets d'eau afin qu'elles puissent être responsables de la maintenance par la suite. Nous voulons également faire appel aux fournisseurs locaux. Pendant le voyage de familiarisation, Gilles et Jens ont pu voir de leurs propres yeux quels sont les besoins locaux et quels partenaires du réseau Join for Water pourraient éventuellement nous soutenir", explique Gerlinde Lauwers.

Pour rendre ce voyage de familiarisation possible et accroître la participation des employés, Renotec a organisé plusieurs activités, allant d'une campagne de fitness payante à la vente de repas sains. "Les repas et les ingrédients provenaient de fournisseurs proches de notre entreprise, dont beaucoup sont engagés dans une association caritative. Nous nous engageons également sous notre propre clocher", sourit Gerlinde.
 

Partenaire structurel fidèle d'OVO

"Il y a plus de dix ans, sous l'inspiration de notre PDG de l'époque, Renotec est devenu un partenaire d’OVO. Entre-temps, nous sommes devenus un partenaire structurel fidèle, pourrait-on dire. Et nous voulons rester ainsi pendant longtemps", déclare Gerlinde Lauwers.

Parallèlement, Renotec soutient également le Fonds d'accélération OVO. "Grâce à ce fonds, nous donnons un coup de pouce aux entrepreneurs africains. Après tout, avec un plan d'affaires durable, il est possible de réinvestir les recettes dans l'économie locale, de sorte qu'à long terme, aucune aide supplémentaire ne soit nécessaire. Pour nous, cette façon d'investir est beaucoup plus durable qu'un soutien ponctuel."

Texte : Carl Van Kerkhoven