Akaboxi remporte la deuxième édition de Sustech4Africa

Système digital de gestion de l’épargne pour les paysans locaux

Akaboxi, créateur d’un système digital pour l’inclusion financière des petites communautés agricoles, a remporté le premier « Sustainable Technology for Africa Award » en Ouganda. Il pourra ainsi bénéficier, via Entrepreneurs pour Entrepreneurs (OVO), d’un transfert de connaissances élargi et d’un prêt social.


La finale a eu lieu à l’issue d'une session de coaching d’OVO à laquelle ont participé sept entrepreneurs et start-up ougandais pendant trois jours. Le jury a décidé de décerner le premier prix à Akaboxi. Il lui a été remis à Kampala par l’ambassadeur belge Hugo Verbist.
 

Accès aux crédits


Fondée en 2018, Akaboxi a développé un concept permettant aux fermiers locaux de gérer conjointement leurs économies. Grâce à un appareil digital, ils peuvent placer leur argent en toute sécurité sur un compte bancaire et obtenir de petits crédits. Le concept remplace la méthode rudimentaire utilisée jusqu’ici, qui consistait à conserver l’argent dans un coffre à la maison. Akaboxi facture une redevance mensuelle pour ce service.
 
Frans Verschelden, qui a accompagné Akaboxi pour OVO, est fier de son poulain : « À travers ce service, les co-fondateurs Joshua et Sarah exercent déjà un impact positif sur la vie de 150 familles de paysans. Ils rêvent de l’étendre à 3 000 familles dans une centaine de communautés. »
 

Runner-up

 
Le deuxième prix est allé à Solar Pipo, qui œuvre pour faciliter l’accès à l’énergie renouvelable avec une solution de données intelligente. Solar Pipo relie les petites entreprises situées dans des zones hors réseau à des fournisseurs d’énergie offrant les solutions les mieux adaptées.
 
Ejijim, qui complète le podium, propose de délicieux biscuits aux fruits destinés surtout au segment haut de gamme. Afin de garantir la durabilité, l’entreprise forme les fermiers locaux et les équipe de séchoirs solaires fabriqués à partir de matériaux trouvés sur place.
 

Une édition réussie


Bjorn Macauter, general manager d’OVO, s’est félicité du succès de cette édition de Sustainable Technology for Africa en Ouganda, soulignant que plusieurs autres candidats seront peut-être aussi suivis ultérieurement par Entrepreneurs pour Entrepreneurs.
 
L’événement avait été organisé en collaboration avec le VITO (Vlaams Instituut voor Technologies Onderzoek) et la haute école Thomas More. Nous avons également pu compter sur le soutien du gouvernement flamand, de Close the Gap, de l’ambassade belge en Ouganda, de Barefoot Law et de la Makarere University Business School.
 
Entrepreneurs pour Entrepreneurs fera appel à l’OVO Acceleration Fund pour les prêts sociaux.
 
Photo: Elvis Ssemgoverere